DÉCLARATION : LA SOCIÉTÉ CIVILE SE RÉJOUIT DE LA RÉSOLUTION DE DÉCRIMINALISATION ADOPTÉE PAR MONTRÉAL

DÉCLARATION : LA SOCIÉTÉ CIVILE SE RÉJOUIT DE LA RÉSOLUTION DE DÉCRIMINALISATION ADOPTÉE PAR MONTRÉAL

Les propos suivants peuvent être attribués à Richard Elliott, directeur général du Réseau juridique VIH

26 janvier 2021 – Montréal – Le conseil municipal de Montréal a adopté aujourd’hui une résolution demandant au Gouvernement du Canada de décriminaliser la possession de drogues pour consommation personnelle. Au Réseau juridique VIH, nous applaudissons cette initiative et levons notre chapeau à toutes celles et à tous ceux qui ont milité en ce sens. Nous sommes fiers de compter parmi vous.

 

La résolution adoptée aujourd’hui s’ajoute au nombre croissant d’appels à la décriminalisation, de municipalités de partout au pays, dont Toronto (Conseil de la santé), Vancouver et plusieurs autres. Les autorités municipales reconnaissent à présent les nombreux préjudices découlant de la criminalisation, qui marginalisent les personnes utilisatrices de drogues et les poussent à l’écart des efforts de réduction des méfaits. L’abolition de la menace issue du droit pénal permettra aux personnes qui consomment des drogues de le faire de façon plus sécuritaire. Des vies seront sauvées.

 

Nous encourageons la Ville de Montréal à donner suite à cette motion en demandant au Gouvernement du Canada une exemption en vertu de l’article 56 de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, comme l’a fait Vancouver le mois dernier.

 

Nous exhortons le Gouvernement du Canada à accorder une telle exemption à toute municipalité qui en fait la demande – et à agir également pour décriminaliser les drogues à l’échelle du pays. Des vies sont en jeu et il n’y a aucune raison d’attendre. La criminalisation contribue à des crises de santé publique comme celles du VIH, du VHC ainsi que des surdoses – et à présent la COVID-19 aggrave le tout.

 

D’autres gouvernements devraient suivre la même orientation. Le temps est venu de changer les mauvaises lois et politiques, et de sauver des vies.

-30-

 

Téléchargez notre guide d’introduction qui explique pourquoi et comment les gouvernements provinciaux et municipaux devraient demander une exemption : http://www.hivlegalnetwork.ca/site/decriminalizing-people-who-use-drugs-a-primer-for-municipal-and-provincial-governments/?lang=fr

 

Contact pour les médias :

Janet Butler-McPhee, directrice des communications et du plaidoyer, Réseau juridique VIH

Mobile : 647-295-0861   Courriel : jbutler@aidslaw.ca

Cet article a été publié dans Politiques sur les drogues, Anglais, Français, News, Our Work avec les mots-clefs . Publication Topics: , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Langue