Les préjudices des registres des délinquants sexuels au Canada parmi les personnes vivant avec le VIH

Le présent document examine les préjudices causés par les registres des délinquants sexuels (RDS) au Canada, tels qu’ils sont vécus par des personnes vivant avec le VIH. Il s’agit d’un large éventail de préjudice considérables, notamment sociaux, psychologiques et affectant la liberté et la dignité humaine. Plus précisément, nous examinons les expériences de personnes vivant avec le VIH qui ont été condamnées pour agression sexuelle grave pour n’avoir pas divulgué leur séropositivité à leurs partenaires sexuel-les et qui, en raison de leur condamnation, doivent s’inscrire au Registre national des délinquants sexuels (RNDS).

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Criminalisation du VIH, Our Work, Pub Document Type, Pub Language, Publications, Rapports avec les mots-clefs . Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue