Politiques sur les drogues

Aperçu

Au Canada et dans d’autres pays, l’utilisation de drogues et la dépendance à son égard sont généralement abordées comme des préoccupations de droit pénal et les personnes qui utilisent des drogues sont dénigrées et sont l’objet de violations, souvent horribles, de leurs droits humains.

Or un vaste corpus de données démontre que l’approche inverse serait plus utile. L’application excessive du droit pénal (aussi appelée « guerre à la drogue ») est non seulement inefficace, mais entraîne un gaspillage et des coûts financiers énormes en plus d’avoir de lourdes conséquences sur les personnes qui utilisent des drogues, leurs familles et leurs proches. Par ailleurs, le fait de criminaliser et d’incarcérer des individus parce qu’ils utilisent des drogues, et de leur refuser des services de santé efficaces, ne fait qu’alimenter la propagation d’infections comme le VIH et le virus de l’hépatite C (VHC). En revanche, toutes les données disponibles indiquent que la protection et la promotion des droits humains des personnes qui utilisent des drogues, y compris leur droit à la santé, sont des mesures à la fois nécessaires et efficaces.

Nous sommes engagé-es à réduire les préjudices associés aux lois sévères et malavisées en matière de drogues. Au lieu de la prohibition et du châtiment, les politiques sur les drogues doivent être fondées sur de solides données et sur le principe de l’universalité des droits humains – auxquels tous les individus ont un droit égal, y compris les personnes qui utilisent des drogues.

Nous militons pour :

  • un accès accru à la réduction des méfaits et à d’autres services de santé fondés sur des données probantes, comme les programmes de seringues, les services de consommation supervisée et de prévention des surdoses, un approvisionnement en drogues sûr et réglementé et le traitement de la dépendance;
  • des réformes du système de justice pénale pour respecter les droits humains, promouvoir la santé des personnes qui utilisent des drogues et réduire leur risque d’être incarcérées, avec un point de mire sur l’impact de ces réformes sur les communautés noires, autochtones et racisées;
  • des politiques sur les drogues qui soient fondées sur des données probantes et sur les droits humains, culturellement appropriées et sensibles au genre; et
  • des normes internationales en matière de politiques sur les drogues, y compris la réduction des méfaits et le traitement de la dépendance, qui soient conformes aux normes des droits humains.

Guide de plaidoyer pour la réduction des méfaits

Qu’est-ce que la crise d’empoisonnement par des drogues et en quoi consistent les services de consommation supervisée?

Le Canada est en pleine crise d’empoisonnement par des drogues – alimentée par un approvisionnement en drogues contaminé – qui tue à un rythme alarmant. De 2016 à 2021, plus de 29 052 personnes sont décédées. En 2021, le Canada recensait environ 21 décès par jour liés à l’empoisonnement par des drogues – et la situation ne va pas en s’améliorant.

Regardez Décriminaliser dès maintenant : l’histoire d’Akia, un court métrage narratif à la première personne sur la crise de l’empoisonnement par la drogue – et sur le fait d’oser rêver d’un avenir meilleur pour les personnes qui utilisent des drogues. Nous pouvons y parvenir en repensant la politique répressive en matière de drogues, au Canada et ailleurs.

En savoir plus :

PublicationsCommuniqués

(English) Towards Access for All: Best and Promising Practices from Low-Barrier, Harm Reduction Shelters in Canada

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Canadien.

Mémoire au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes au sujet de son étude sur « l’épidémie d’opioïdes et la crise liée aux drogues toxiques »

(English) CESCR Drug Policy Annotated Outline Consultation – Submission by the HIV Legal Network

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Canadien.

(English) Joint Submission to the Office of the UN High Commissioner for Human Rights

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Canadien.

POINTS DE VUE: RAPPORT DE RECHERCHE SUR LE PROGRAMME FÉDÉRAL D’ÉCHANGE DE SERINGUES EN PRISON AU CANADA

Malgré les nombreuses preuves empiriques démontrant l’efficacité des programmes d’échange de seringues, le Service correctionnel fédéral du Canada (SCC) a refusé pendant des décennies de mettre en oeuvre ce programme essentiel de réduction des méfaits en prison. Après des années d’inaction, en 2012, le Réseau juridique VIH ainsi que Steve Simons, un ancien détenu d’une … Lire plus

Chercher dans tous les documents

Ensemble, nous pouvons mettre fin à la désastreuse « guerre aux drogues »

Aujourd’hui – Journée internationale de sensibilisation aux surdoses (JISS) – n’est pas qu’une journée de réflexion, mais aussi un appel à l’action. Un appel aux gouvernements, aux organismes et aux individus pour qu’ils s’unissent et donnent la priorité à la vie, à la santé et à la dignité plutôt qu’aux préjugés et à la stigmatisation, … Lire plus

(English) MEDIA STATEMENT: HIV LEGAL NETWORK CELEBRATES 30 YEARS WITH DIGITAL GROWTH AND A NEW PODCAST

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Canadien.

IL EST TEMPS DE RÉUSSIR LA DÉCRIMINALISATION – MAINTENANT

Pas de temps pour les demi-mesures : il faut une décriminalisation complète à l’échelle nationale, au Canada, dirigée par l’expérience vécue et les données Lundi 30 janvier 2023 – Cette semaine, nous surveillons avec grand intérêt la décriminalisation en Colombie-Britannique de la possession de certaines drogues en petites quantités. Il s’agit en théorie d’une étape positive pour mettre fin … Lire plus

JOURNÉE MONDIALE DU SIDA DE 2022: ÉGALITÉ MAINTENANT, AU CANADA ET AU-DELÀ

30 novembre 2022 – Aujourd’hui, le Réseau juridique VIH marque la Journée mondiale du sida en se joignant aux Nations Unies (ONU) pour appeler les gouvernements du monde entier à réformer les lois, politiques et pratiques qui engendrent et exacerbent la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH. Le thème de cette année, « Égalité maintenant », nous … Lire plus

POINTS DE VUE : UN NOUVEAU RAPPORT SUR LE TOUT PREMIER PROGRAMME NORD-AMÉRICAIN D’ÉCHANGE DE SERINGUES EN PRISON (AU CANADA) SOULIGNE DES LIMITES ET DES DÉFIS CRITIQUES

29 novembre 2022 – Des chercheuses du Réseau juridique VIH et de la Toronto Metropolitan University ont dévoilé aujourd’hui Points de vue, la toute première étude nationale indépendante sur le « Programme d’échange de seringues en prison » (PÉSP) du Canada. Leur recherche, basée sur des entretiens avec des personnes qui ont été incarcérées dans des prisons fédérales … Lire plus

Chercher dans les nouvelles